Comment créer un Cocon Sémantique pour améliorer votre SEO ?

Cocon Sémantique

Dans l’univers du digital, plusieurs stratégies ne cessent d’être développées pour permettre aux entreprises et autres entités à but lucratif de s’imposer dans un monde de plus en plus concurrentiel. C’est l’exemple des cocons sémantiques qui sont des outils de plus en plus prisés pour accroitre la visibilité des sites internet. Cet article vous permettra d’étendre vos connaissances sur ce système dont l’efficacité est aujourd’hui avérée.

Quelle est l’utilité d’un cocon sémantique ?

Il est très courant de voir de nombreux professionnels du SEO proposer des réalisations de cocons sémantiques pour les services de référencement naturel. Cette technique d’architecture « en silos » et de maillage interne doit intervenir comme une variable indispensable dans une stratégie SEO et certainement pas vendue comme une solution infaillible pour être dans le meilleur classement de la SERP.

Il faut également penser à l’utilité du cocon sémantique et aux avantages qu’il confère au site. C’est une technique qui peut améliorer considérablement une stratégie d’inbound marketing. Il est indispensable de déterminer de façon claire l’objectif afin de définir quelle est la meilleure stratégie en ce qui concerne le référencement naturel.

Le cocon sémantique peut être mis en place lorsque l’objectif est parmi l’un des quatre suivants

S’imposer sur une requête importante

Avoir un positionnement avantageux sur une requête avec un taux élevé de recherche mensuelle concurrentielle est pratiquement impossible avec du netlinking traditionnel. Il faut surtout se concentrer sur l’optimisation de la page ainsi que la qualité du contenu présent sur la page cible. Pourtant, cela est loin d’être suffisant et risque de prendre beaucoup trop de temps.

Le rôle du cocon sémantique sera donc de donner plus d’atout à la page cible afin de lui favoriser un très bon positionnement dans les résultats des moteurs de recherche et surtout sur Google qui est aujourd’hui le moteur de recherche numéro 1 en France.

Devenir la page la plus pertinente sur une thématique donnée

Pour un client, obtenir un statut d’expert sur un sujet peut être la principale raison pour laquelle il désirerait accroitre son trafic et son taux de conversion. Par exemple, la mise en ligne d’un guide complet ou d’une recherche approfondie abordant tous les aspects de la thématique en question sera aperçue par les internautes un site de qualité avec des informations utiles et donc reconnu comme un expert de sa thématique.

Le fait que ce dossier soit relayé de façon permanente sur les réseaux sociaux ajoute également une certaine notoriété à la page. Dans ces cas, il serait judicieux que le guide complet prenne la forme d’un cocon sémantique. En mettant en place un maillage interne performant, il permettra un meilleur positionnement sur le landing page du dossier.

Donner des résultats différents dans la SERP

En effet, la SERP ne présente très souvent que des résultats de page à contenu basique et peu diversifiée. Une page de cocon sémantique apporte bien plus d’influence. Ses résultats seront différents de ceux de Google. Votre page sera donc plus acceptable pour les moteurs de recherche et se hissera plus facilement dans le top des meilleures pages.

La vérification du niveau de confiance et de la puissance d’un site

Un cocon sémantique peut également se révéler important dans les cas de soupçon de pénalité ou à la suite d’une rechute importante de position. Ce sont des situations qui peuvent arriver. La mise en place d’un cocon sémantique permettra de vérifier le niveau de confiance accordé par Google à votre site. Pour cela, une trentaine de pages environ seraient suffisantes.

Comment faire un cocon sémantique ?

Réaliser un cocon sémantique nécessite bien plus de ressources qu’on ne le croit. Il ne s’agit pas juste d’une suite de pages web reliées entre elles par des liens internes. On le décrirait plutôt comme une véritable architecture de pages qui exige un certain savoir-faire et des précisions. Ces pages sont reliées selon un maillage interne clairement déterminé.

Il faut aussi dire que le contenu de chaque page doit être en mesure de répondre aux attentes du persona et présenter un univers sémantique proche. La réalisation d’un cocon sémantique doit donc être le fruit de réflexions poussées afin d’atteindre le but fixé. Il existe bel et bien différents méthodes pour réaliser un cocon sémantique. Celui-ci est composé de plusieurs étapes indispensables. La négligence de l’une de celles-ci pourrait bien conduire à un résultat biaisé.

Aussi, il est question de pouvoir s’adapter aux règles, selon le contexte et les conditions de réalisation. Il ne s’agit donc pas d’un concept absolu qui ne donne aucune marge de personnalisation. Bien au contraire, c’est l’observation de ses règles qui permettra de moduler votre cocon sémantique afin qu’il puisse posséder un véritable impact sur le référencement naturel de la page en question.

Détermination de la cible « persona »

Ceci est une règle incontournable dans la réalisation d’un cocon sémantique. Le succès de cette dernière repose essentiellement sur cette première étape. La détermination de la cible « persona » a pour but de définir de façon précise quel est le public cible du site internet. Il ne s’agit juste pas de l’orienter vers une catégorie de personnes. Les exigences de cette étape vont bien plus loin.

Il est question de décrire avec précision le persona type. Il faut donc prendre en compte le sexe, la catégorie socioprofessionnelle, les habitudes de la personne, etc. D’autres critères comme les traits de caractères, ce dont il ou elle a besoin ainsi que les raisons motivant cette nécessité sont à prendre en compte. C’est une étape qui regorge bien de surprises parfois. Il est possible même qu’on ait à redéfinir toute la stratégie du site quand celle-ci n’est pas adaptée à la cible.

Détermination des questions de sa cible

La détermination de la cible persona conduit inexorablement au deuxième niveau du mode opératoire de création d’un cocon sémantique efficace et performant. En effet, une fois le persona clairement défini, il faut s’appesantir sur ses besoins réels ainsi que le cheminement qu’il suivra pour parvenir sur le site.

Il s’agira d’anticiper sur les éventuelles questions qu’il pourrait se poser et préparer les solutions en conséquence. L’anticipation des besoins du public ciblé permet de connaître d’avance les requêtes qu’il entrera dans les moteurs de recherche. L’objectif est que le produit ou le service que vous offrez corresponde parfaitement à ses besoins.

La réalisation du mindmap du cocon

Cette étape est cruciale. La détermination des questions du public cible ne suffit pas pour lui apporter les réponses appropriées. Il faut d’abord passer par une organisation structurée au sein du mindmap. Ce mot peut être littéralement défini comme un plan de mémoire. Il s’agit ici du plan du futur cocon sémantique. Ce dernier prend en compte les questions du public visé ainsi que leurs réponses.

La recherche des mots clés

Comme souligné plutôt, un cocon sémantique n’est pas juste un ensemble de pages web enchevêtrées par des liens internes. Il faudrait une véritable optimisation de chaque page en fonction de chaque mot clé appartenant au champ sémantique de la requête principale. Il faut notifier que celle-ci ne concerne que la page cible.

Les autres pages (de niveau inférieur) doivent être rédigées en fonction des mots-clés subsidiaires pour favoriser la longue traine. La recherche des mots clés doit donc être une étape à réaliser avec minutie pour pousser la requête principale.

La rédaction

La phase suivante est celle de la rédaction du contenu des pages. Il faut rappeler que la rédaction de contenu web ne se réalise pas comme celle d’un format print. Le champ sémantique du mot clé doit être clairement déterminé ainsi que les méta-mots. Ces deniers doivent être intégrés dans le contenu de la page. Ils doivent être placés aux endroits adéquats pour donner plus d’impact aux liens contextualisés qui vont relier les pages l’une à l’autre. Si vous cherchez des rédacteurs web découvrez mon article sur les meilleures plateformes de rédaction web.

L’intégration des pages

Cette étape vient immédiatement après celle de la rédaction. En effet, le contenu rédigé doit être intégré au site. La méthode recommandée est de les coder directement en format HTML. Cela permet d’obtenir un code plus propre, plus light et surtout plus sécurisé. Il est également possible de faire usage d’un CMS du type WordPress.

La réalisation du maillage interne

La méthodologie du cocon sémantique est une série d’actions à effectuer. Le maillage interne est l’une d’entre elles. Cependant, il est évident qu’il ne débutera pas à cette étape. Il doit déjà être préalablement élaboré lors de la réalisation du mindmap mais aussi lors de la rédaction des pages pour le choix des ancres et lors de l’intégration des contenus.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette partie j’ai fais une vidéo sur comment calculer son cocon SEO du l’outil Yourtext.guru afin de voir comment mailler les pages au sein du cocon.

Vidéo sur comment créer un cocon sémantique sur l’outil Yourtext.guru

Établir les liens vers le money site

Rappelons que l’objectif d’un cocon sémantique est d’attirer un maximum de personnes sur votre site. Cependant, cela ne servirait à rien s’ils n’achètent pas vos produits ou ne souscrivent pas à vos prestations. Il faudra donc que la page vers laquelle le public atterrit fasse un ou des liens vers les pages de ventes ou formulaire d’inscription. Vous aurez alors à établir les liens entre les pages du cocon sémantique et une ou plusieurs autres pages commerciales.

Ne pas confondre les notions de cocon sémantique et de silo sémantique

Le cocon sémantique consiste en la mise en place d’une structure architecturale hiérarchisée de différentes pages web entre elles. Cette opération est possible grâce à des liens contextualisés et un univers sémantique commun. Cette conception du cocon sémantique donne l’impression de s’apparenter au silo seo.

Toutefois, les deux notions possèdent de nombreuses similarités. Elles sont toutes les deux relatives à l’organisation de toutes les pages présentes sur un site internet dans le but de proposer du contenu intéressant à une page cible. Ceci se fait grâce aux liens contextualisés qui proviennent des autres pages de niveau inférieur.

La notion de cocon sémantique a été développée par Laurent Bourrelly d’une autre manière. En effet, selon Bourrely, il s’agit d’une optimisation du maillage interne. Autrement dit, c’est une connaissance beaucoup plus approfondie de la formule topic-sensitive PageRank interne. Cette dernière est spécifique et permet d’établir un point de départ différent.

Le siloing quant à lui, est plutôt l’organisation de plusieurs pages d’un seul site autour de nombreuses autres pages abordant de manière commune une même thématique. Le cocon sémantique est mis en place surtout dans le but de prévoir des réponses aux attentes des internautes, mais aussi d’anticiper sur leurs éventuels questionnements.

Quelles sont les différences entre le silo seo et le cocon sémantiques

Nous allons essayer de développer cette thématique en faisant recours à un cas pratique. Considérons l’exemple d’un site de vente en ligne (e-commerce) proposant des produits pour hommes, des chaussures en l’occurrence. Dans le cas où l’organisation en silo seo du site est basée autour des produits à vendre, il n’orienterait probablement que vers les différentes catégories de chaussures d’homme disponibles (chaussures de sport, et bottes ainsi que les chaussures de villes).

En considérant, cet aspect, il sera extrêmement complexe pour un internaute de trouver des résultats qui correspondent à une recherche comme « chaussures confortables » par exemple. On voit très bien que les résultats fournis ne répondent pas aux attentes du client. Le siloing consiste donc en une organisation de résultats autour d’un mot clé principal. Il ne prend souvent pas en compte les spécificités.

Il n’existe pas vraiment de proximité entre les notions de silo sémantique et de cocon sémantique

Il est vrai que les deux notions possèdent plusieurs points de similitudes. Il n’est donc pas rare de remarquer que plusieurs acteurs intervenant professionnellement dans le monde du référencement naturel font usage des deux termes de façon réciproque. Cette situation a tendance à entraîner certaines confusions.

Le siloing peut en effet faire intervenir quelques notions de sémantiques pendant son déploiement. Le cocon sémantique quant à lui est une stratégie éditoriale complète.

Vous pouvez entendre régulièrement parler de deux style de siloing. Le siloing thématique et le siloing sémantique.

Le siloing thématique
On le retrouve très souvent sur le web. La majorité des sites internet disponibles aujourd’hui sont construits en silo thématique. Les fiches de chaque produit sont classées par sous-catégories. Ces dernières sont classées chacune à leur tour dans leur catégorie mère. Cependant, si vous faites de la vente en ligne, vous devez orienter vos interrogations sur certains aspects. Vous devez chercher à savoir si :

  • Le moteur de recherche trouve tout le nécessaire pour la compréhension et le classement des pages
  • L’internaute arrive à comprendre votre manière de classer les produits
  • L’internaute arrive à trouver des réponses adéquates à ses interrogations.

Le siloing sémantique
Les sites de vente en ligne qui font usage du siloing sémantique possèdent des atouts supplémentaires qui les rendent plus dynamiques que la majorité des autres sites. En effet, le siloing sémantique permet d’attirer les moteurs de recherche en ce qu’il leur fait comprendre de façon explicite le contenu de la page. Certains siloing iront même jusqu’à intégrer des notions de glissements sémantiques entre les pages des sous-catégories et celle de la catégorie mère.

De façon générale, nous dirons que le cocon sémantique est un système regroupant un ensemble de méthodes organisationnelles dont le but est de répondre aux préoccupations des internautes sur une certaine thématique. Ces contenus textuels sont reliés entre eux par des liens hypertextes positionnés avec minutie.
Le cocon sémantique s’inscrit dans une optique de positionnement de l’internaute et ses préoccupations au centre de la démarche globale. La recherche des mots clés adéquats ne viendra que renforcer cette démarche. Ici, il ne s’agit pas seulement de se positionner sur une requête donnée, mais aussi de couvrir la thématique dans son entièreté.

Le but du cocon sémantique est de faire de votre produit la réponse parfaite aux besoins des internautes. Il permettra aux moteurs de bien intégrer les contenus de vos pages. Ainsi donc, votre site acquerra une certaine notoriété et sera hissé bien devant les autres existants.

Les moteurs présenteront vos pages comme les plus pertinents, les plus remarquables et les plus fournis sur un sujet donné. En mettant vos clients, visiteurs prospects au centre de vos préoccupations, ils auront une plus grande facilité d’accès aux produits et services que vous leur proposez à travers votre site. Le cocon sémantique dès lors mis en place, n’aura pour utilité que de répondre à leurs besoins.

Il faut dire que la recherche de mots clés est une étape qui ne peut être prise à la légère. C’est une véritable stratégie éditoriale que vous déployez en dehors de vos activités de vente en ligne. Le cocon sémantique propose une approche bien différente. Celle-ci est beaucoup plus concentrée sur l’internaute. Elle permet à votre site de gagner en visibilité et de faire partie de ceux les plus consultés à propos d’une thématique spécifique.

Savoir quand mettre en place un cocon sémantique

La création d’un cocon sémantique doit être incluse dans une approche globale de référencement naturel. Comme souligné plus haut, elle peut avoir pour rôle de se positionner sur une requête à fort taux de recherche sur internet, à rehausser un positionnement en pleine chute ou de proposer des contenus différents à la SERP.

Le cocon sémantique peut également être utile dans le cas de la remise sur pied d’un site après une pénalité. Cependant, il ne faut pas forcément attendre l’arrivée de l’une de ces situations avant de le mettre en place. Il peut intervenir à n’importe quel moment dans la vie d’un site. Il n’est jamais trop tôt ou trop tard pour réaliser un cocon sémantique.

La mise en place au lancement d’un site web

Peut-être envisagez-vous de créer un nouveau site web ? Dans la plupart des cas, vous ne pouvez pas vous attendre à ce que sa notoriété grimpe en flèche. Vous devez donc définir et affuter des stratégies efficaces pour obtenir une meilleure visibilité de votre site. Dans ce cas de figure, vous devez en premier lieu définir chaque persona.

C’est cette étude qui vous permettra d’avoir une idée des interrogations du public cible et ainsi de mettre en place les méthodologies adéquates pour répondre à leurs attentes. Ce sont ces variables qui concourent à la mise en place d’un cocon sémantique, et qui apporteront surtout des réponses aux interrogations des internautes.

De plus, le cocon sémantique viendra renforcer les autres pages de votre site en les structurant de façon optimale. Ceci dit, la mise en place d’un cocon sémantique au début du lancement d’un site permet d’avoir une architecture et un maillage interne plus propre et qui ne serait pas influencé par les précédentes modifications apportées au site.

La mise en place lors de la refonte d’un site

Les occasions pour ajouter un ou plusieurs cocons sémantiques à votre site ne sont pas celles qui manqueront. Il peut être mis en place lors de la refonte d’un site internet. Dans ce cas, plusieurs options sont envisageables.

Il existe des sites qui possèdent déjà une quantité importe de contenus. Les informations du site peuvent bien être riches et variées sans pour autant attirer un grand nombre de personnes. La cause de cette déficience est souvent une mauvaise organisation, ou une insuffisance en ce qui concerne l’optimisation des pages. De plus, si elles sont mal reliées entre elles, il y a très peu de chance que votre page soit bien visible sur internet.

Grâce au cocon sémantique, vous pourrez exploiter le plein potentiel de ces contenus. Cependant, il va bien falloir vous mettre résolument au travail pour pouvoir combler les insuffisances en amont et en aval. En faisant référence à l’outil développé par cocon.se, vous pourrez aisément détecter toutes les insuffisances qui nuisent à la performance de votre site.

Pour obtenir un cocon sémantique cohérent et pertinent, il faut réaliser un incroyable travail. Il faut avoir le sens de l’observation et du détail. Cependant, le résultat au bout des efforts sera certainement impressionnant. Le jeu en vaudra bien la chandelle.

Il existe également les cas où le site internet ne possède pas assez de pages de contenu. Dans ce genre de situation, le cocon sémantique permet d’ajouter du contenu intéressant à votre site, en le rendant plus riche et plus attractif. Il faut toutefois faire attention à ce que les contenus à intégrer répondent aux attentes des internautes.

La réalisation d’un cocon sémantique après avoir encouru une pénalité

Écoper d’une pénalité est souvent une situation défavorable pour les sites internet. Elle conduit souvent à une perte de position dans le classements Google et d’autres moteurs de recherche. Tout dépend aussi de la gravité de la pénalité ainsi que de sa durée. Pour savoir si votre page est victime d’une pénalité, lancez une recherche qui est censée faire apparaître la page en question.

Si vous remarquez qu’elle ne s’affiche pas dans les trente premiers résultats qui s’affichent, il est fort probable qu’elle soit victime d’une grande pénalité. Il y aura donc lieu de définir de nouvelles stratégies pour sortir de cette sanction. La mise en place du cocon sémantique joue un double rôle dans ce cas.

Dans un premier temps, il permet de déterminer le degré de la pénalité et dans un second temps de rattraper les positions perdues. La détermination du niveau de pénalité est très utile en ce qu’elle permet de prendre conscience de l’étendue de la situation afin d’y apporter les ripostes appropriées.

Pendant la vie d’un site

On n’est pas obligé d’attendre l’une des situations précédentes avant de procéder à la réalisation d’un cocon sémantique. Il peut être effectué à n’importe quel moment dans le but de consolider une position ou de fidéliser une clientèle.

L’application de la sémantique au web

Aujourd’hui, dans l’univers web, il est plus qu’important de bien choisir les mots clés afin d’obtenir un meilleur positionnement dans la SERP. Ceci dit, plus l’univers sémantique de votre page web sera facilement identifiable pour les robots de recherche, mieux ils seront visibles lors des requêtes adressées par les internautes.

En effet, le lien sémantique entre les différentes thématiques est soumis à une analyse approfondie par les robots afin de déterminer la thématique principale abordée par votre page web. C’est cet aspect qui permet d’afficher votre page, ou non lors d’une recherche Google par exemple. Cependant, le tout ne suffit pas de choisir les mots appropriés. Il est également question de les positionner de façon optimale.

Le positionnement des mots clés permet de rendre l’univers sémantique encore plus performant, plus puissant. La notion de web sémantique constitue désormais un aspect incontournable à prendre en compte en ce qui concerne le référencement naturel d’un site. Son importance est cruciale aujourd’hui.
Il est même conseillé d’intégrer le web sémantique dès la mise en place d’un site internet. Il peut également être appliqué lors de sa refonte. Au cas où vous voudriez procéder à une optimisation des pages, vous devrez penser à les modifier en donnant de meilleurs positionnements à vos mots clés afin d’obtenir un univers sémantique puissant.

Mieux comprendre le concept du web sémantique

En réalité, tous les algorithmes présents sur Google ont un point commun. Ils font usage de l’univers sémantique des pages web afin de pouvoir proposer des contenus susceptibles de répondre aux attentes des internautes. Il s’agit notamment du Knowledge Graph et du RankBrain. Cet aspect prouve que les perspectives du système de référencement sur internet dépendent essentiellement de la notion de web sémantique.

Son importance s’est révélée capitale au cours des dernières années. Sans le web sémantique, vos pages auront bien du mal à trouver un bon positionnement. Tous les moteurs de recherches ont un objectif commun : proposer des résultats pertinents aux internautes, des résultats pouvant combler leurs attentes et qui sont même capables d’anticiper sur leurs besoins. Pour ce faire, ils font usage des vecteurs sémantiques afin d’approfondir leurs connaissances sur les requêtes adressées par le public et sur les réponses qu’ils proposent.

Qu’est-ce que le glissement sémantique ?

Aujourd’hui, le SEO a connu bien des changements. Il ne s’agit désormais plus de course aux liens comme c’était encore le cas il y a quelques années. Si jamais vous optez pour cette méthode, elle n’apportera aucun effet positif à votre site. Ce dernier n’émergera jamais parmi les autres sites concurrents.

Cependant, ceci ne veut pas dire que le netlinking ne possède plus aucune utilité ni qu’il ne faut plus faire usage des liens pour enrichir votre site, lui donner de la puissance et pour lui permettre d’avoir un bon positionnement. Bien au contraire, les liens entrants sont toujours des facteurs incontournables pour les moteurs de recherches. Toutefois, il faudrait qu’ils soient de très bonne qualité.

Il existe un élément de référence qui peut prouver la qualité d’un lien. On peut juger un lien bon grâce au glissement sémantique qui existe entre les deux pages liées. Dans ce cas, il faudrait privilégier que les univers sémantiques des deux pages soient proches afin de donner beaucoup plus de force au lien entrant.

La notion de méta-mots

Le concept de méta-mot a été rendu populaire par Christian Méline. Grâce à ses études, il a prouvé que la recherche des méta-mots et leur utilisation jouent un rôle prépondérant dans la visibilité d’une page web. En effet, ils permettent non seulement d’améliorer considérablement l’affinité des univers sémantiques de deux pages différentes, mais aussi de perfectionner son maillage interne.

Les différents outils pour réaliser un cocon sémantique

La création d’un cocon sémantique nécessite beaucoup de temps et de réflexion. La définition du persona, l’anticipation des questions des internautes, trouver les thématiques intéressantes, la recherche des mots clés, la rédaction et l’intégration des contenus sont autant d’éléments à prendre en compte pour la création de votre cocon sémantique. Aucun de ces éléments ne peut être réalisé de façon hâtive si on veut obtenir de bons résultats.

Cependant, il existe des programmes spécialement conçus pour apporter une aide considérable lors de la création d’un ou plusieurs cocons sémantiques. Ce sont des outils d’assistances qui vous seront certainement d’un précieux atout. Parmi tous ceux disponibles aujourd’hui, voici un aperçu des plus indispensables et des plus efficaces. Ils sont utiles pour découvrir de nouvelles stratégies et permettent de gagner énormément de temps pour chaque étape.

Ahrefs

L’outil ahrefs est un programme qui possède pas mal de fonctions utiles dans la création d’un Cocon sémantique.
Il permet d’analyser un site ainsi que ses concurrents. Cette analyse consiste en une connaissance du nombre de mots clés positionnés. Il faut notifier que cette fonction est très utile pour mesurer la portée de l’impact d’un cocon sémantique.

Sa deuxième fonction permet de trouver les mots clés les plus susceptibles d’être utilisés. Il fournit une liste de requêtes régulièrement adressées dans les moteurs de recherche. Cela permet de gagner un maximum de temps en ce qui concerne la recherche des mots-clés pour les pages que couvre le cocon sémantique.

Sa dernière fonction permet de connaître les sites les plus pertinents qui abordent une thématique donnée.

Cocon.se

Cocon semantique SEO

 

 

 

 

Nous avons précédemment abordé cet outil dans les lignes précédentes. En effet, cocon.se est un outil de visualisation qui permet d’illustrer la structure d’un site et son maillage interne. Dans la plupart des cas, il permet de mettre en évidence une mauvaise organisation au niveau de la structure du site et des liens qui dirigent les internautes sur les pages subsidiaires plutôt que sur les landings pages. Il est surtout efficace lorsqu’il s’agit de créer un cocon sémantique dans le cas d’un référencement qui existe déjà. Aussi, son usage peut avoir pour but la vérification du maillage et l’agencement des différentes pages du site.

SemRUSH

Cet outil SEO est l’un des plus complets et des plus fournis du système SEO actuellement disponible sur le marché. Il permet d’analyser en profondeur tous les détails d’un site Web. Il permet non seulement de suivre sa visibilité à travers le temps, mais également celle des autres sites concurrents. De plus, cet outil est doté d’une capacité de suivi de position qui permet un monitoring des gains de position sur Google.

SEObserver

Incontestablement l’un des meilleurs outils en terme rapport qualité prix pour le Search Engine Organisation, SEObserver est un programme possédant plusieurs cordes à son arc. Il permet une analyse complète et minutieuse de la concurrence ainsi que des autres sites en tête du référencement et bien plus encore.

Yourtext.guru

Cet outil de sémantique SEO qui permet de créer des guide de rédaction permet également de calculer un cocon afin de sortir le tableau complet du maillage interne à réaliser. (voir ma vidéo sur le sujet)

Bombyx

Ce programme est un plugin SEO. Il a pour rôle d’intégrer votre cocon sémantique avec un CMS WordPress dans les cas où il est impossible de faire un codage direct par HTML. Il permet également de gagner du temps et de corriger les éventuels défauts occasionnés par le CMS au niveau de l’étanchéité du site, mais aussi au niveau du maillage interne.

Suivi de l’évolution et mesure du ROI du cocon sémantique

Dès que le cocon sémantique est opérationnel, il est important de pouvoir mesurer la portée de ses effets sur le référencement naturel et sur la qualité du trafic qu’il provoque. Ces deux éléments permettent de déterminer si le cocon mis en place est efficace, ou non. En effet, le but d’un cocon sémantique est d’améliorer de façon considérable le positionnement d’un site dans la Search Engine Research Page (SERP).

Cela s’effectue grâce à un maillage interne dûment élaboré entre les différentes pages qui présentent un léger glissement sémantique et une certaine structure architecturale. La mesure du retour sur investissement (Return On Investment) fait recours à plusieurs outils spécifiquement élaborés. Chacun de ses outils possède des attributions qui leur sont propres et qui leur permettent d’être en complémentarité avec les autres.

Ces derniers permettent d’évaluer les performances du cocon sémantique mis en place, mais aussi de déterminer son efficacité. Leur rôle ne se limite pas qu’à cela. Ils permettent également de déterminer les différentes pages qui ont besoin d’être optimisées, celles dont le fonctionnement est positif et celles qui envoient du jus de qualité.

L’analyse du log

Il s’agit ici de prendre connaissance du fonctionnement de Google sur le cocon sémantique. On appelle log, un fichier qui procède à l’enregistrement de tous les évènements ayant eu lieu sur chaque page du site. Il peut s’agir du nombre de visites, des requêtes effectuées, du temps passé sur le site, les fréquences de visite, etc.

L’analyse de ces données permet de connaître de façon précise les variations des activités des internautes d’une part et également celle des robots de crawl des moteurs de recherche d’autre part. On dira même que c’est cet aspect qui rend l’analyse de log particulièrement pertinente. En effet, elle permet non seulement de déterminer la fréquence de passage des robots, mais aussi de vérifier que les pages mises en ligne sont performantes et répondent parfaitement aux attentes des internautes. Ce dernier aspect se traduit par une consultation régulière de ladite page.

Google analytics

Cet outil permet un suivi régulier du comportement de tout internaute qui se rend sur la page. Le parcours de l’internaute est donc étudié et surtout sur le cocon sémantique. Les données recueillies servent à but bien déterminé. En effet, grâce à celles-ci, il est possible de que le cocon sémantique serve à rediriger les internautes vers les pages où ils sont susceptibles d’acheter les produits ou de souscrire aux services proposés. Il s’agit là des pages commerciales.

Le nombre de mots clés positionnés

L’évaluation du retour sur investissement d’un cocon sémantique se fait grâce à une autre méthode. Il s’agit du positionnement des mots clés. Cela se fait en calculant le nombre de mots clés positionnés depuis la mise en place du cocon sémantique. Si les choses se déroulent dans les bonnes conditions, vous remarquerez une augmentation remarquable du nombre de mots clés et donc de visibilité et de porte ouverte pour visiter votre site web.

Cet accroissement est généralement remarquable après les toutes premières semaines qui suivent la mise en ligne du cocon sémantique. Vous pouvez effectuer ce suivi grâce à un outil comme Seobserver, Semrush ou Ahrefs.

Conclusion

A ce jour grâce à mes différents tests sur le sujet j’ai pu mettre en place une stratégie de Cocon sémantique à ma façon ce qui m’a permis d’aider plusieurs entreprises à améliorer leurs visibilités et leurs chiffre d’affaires. Si vous souhaitez en savoir plus il ne faut pas hésiter à me contacter.